48 heures pour Noailles

Rue d’Aubagne depuis les tours Labourdette, Marseille, Pur 20160611.

48 heures de débats organisées par l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille, au Daki Ling, les 11 et 12 octobre 2019.

Ci-joint l’introduction : La logistique au défi du paysage

Fiat lux

Frank Gehry (1929-, Fondation Luma, Arles, France, Pur 20190706.

– On en parle, si tu veux ?
– Même pas…

Frank Gehry (1929-, Fondation Luma, et Marc Barani (1957-, École de la Photo, Arles, France, Pur 20190706.

– Merci qui ?
– Merci Marc…

Logistique

Un article de Christine Desmoulin traite, dans AMC N°278 (mai 2019), des plateformes logistiques. J’y dit quelques mots :
« À la Direction régionale et interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement, en 2 ans, j’ai évalué l’insertion urbaine de 65 projets d’entrepôts en Île-de-France, soit un total de 2 000 000 m2, et une moyenne de 30 000 m2 par projet. De façon plus frappante, en excluant les entrepôts traditionnels, 26 projets de plateformes logistiques totalisaient 1 600 000 m2, soit une moyenne de 60 000 m2 par projets.
Ces grosses bêtes nécessitent souvent une dizaine d’hectare d’un seul tenant, et plus encore pour les quelques projets qui approchent ou excèdent les 100 000 m2. L’ordre de grandeur est le même que celui des hypermarchés français. Les plus gros centres logistiques sont à l’échelle du centre commercial de la Belle Épine, à Thiais. Mais sans les parkings géants, les enseignes et les chalands, de loin, un centre logistique est étrangement calme ; deux cents, quatre cents, six cents mètres de bardage uniforme, d’un seul trait et d’une seule couleur ; c’est propre comme un désert ; et ce serait d’autant plus propre si un architecte n’y ajoutait aucune affèterie.
Les vrais problèmes ne font que commencer.
D’abord, la logistique ne s’éloigne pas trop de ses clients. Et aux alentours des métropoles, il y a peu de déserts où pourraient s’épanouir l’espèce logistique. En pratique, les entrepôts se greffent sur un échangeur autoroutier, ils voisinent des villes et des lotissements. Même les entrées de villes, même les zones d’activités, où le maillage viaire est hectométrique, ne peuvent pas accueillir les grosses bêtes logistiques sans remembrer, sans réunir des parcelles, sans supprimer des routes secondaires. Dans ces zones, on pouvait au moins espérer une mutation progressive, des changements d’activités à la parcelle, une plus grande urbanité. Mais qui réemploiera une parcelle de 10 hectares, et pour y faire quoi, sinon de la logistique ?
Ensuite, à supposer même qu’on trouve les déserts appropriés à la création de hubs géants, on devrait espérer, à terme, des circuits de plus en plus courts entre les producteurs et les consommateurs. Ça vaudrait le coup, des fruits et légumes cultivés dans le coin, des appareils construits dans la région, des livres imprimés sur place. C’est vital, dit-on. Mais si cet espoir n’est pas vain, si les circuits raccourcissent, si lieux de stockages rétrécissent, que feront nous des hubs que nous construisons aujourd’hui ? Il est urgent de prévoir l’aménagement et le recyclage des grands territoires logistiques. »

L’article informe, plus complètement que mes propos consacrés à l’urbanisme, sur l’architecture de ces plateformes : La logistique au défi du paysage

Souvenir de Bucarest

Elena Voinescu, Filipeanu et Beldiman, Façade de l’école d’architecture Ion Mincu, Bucarest, Roumanie, 1960’s, Pur 20190304.

Beau geste maniériste !

Vœux 2019


D’après William Wyler, Roman Holiday, 1953, Le Bernin, Extase de Sainte Thérèse, Chapelle Cornaro, Santa Maria della Vittoria, Rome, 1647–1652.

Vacances romaines : 2019 transverbère.

2018

Coucou Suisse


Sanaa, Rolex Learning Center, Campus EPFL, Lausanne, Suisse, 2010, Pur 20181006

Jeune Rolex et vieux Coucou, pour que vive la précision horlogère suisse.

Politique et esthétique des chaises


Deux chaises, Arles, Pur 20180705

Politique de la chaise vide.


Gilbert et Georges assis, Arles, Pur 20180705

Esthétique de la chaise pleine.

Lina Loos Forever


Adolf Loos (1870-1933), chambre de Lina Loos (1882-1950), présentée à la Caixa Forum, Madrid, Espagne, Pur 20180429

Les voiles de Loos sous les jupes d’Herzog & de Meuron.

Miroir, mon beau miroir…


Reflet de la Tour Zéro Zéro (EMBA, Jordi Massip, 2011) sur le Fòrum Diagonal del mar (Herzog & Demeuron, 2004), Barcelone, Espagne, Pur 20180411

Blanche neige et les noirs desseins : miroir, mon beau miroir, quelle est la plus belle architecture du royaume catalan ?

Vœux 2018


Citation de Jean-Luc Godard, Grandeur et décadence d’un petit commerce de cinéma, 1986, Arche de Robinson et front de mer de Vancouver.

Il est temps que la vie rende au cinéma tout ce qu’elle lui a volé.

2017

Vive le Stadium


Pur 2017, d’après Jan Matejko (1838-1893) Bataille de Grunwald en 1410 (1878)

Conçu et réalisé par Rudy Ricciotti en 1994, le stadium de Vitrolles a été l’argument de vives polémiques, artistiques, programmatiques et politiques, qui obscurcissent la seule question qui compte : est-ce un chef d’oeuvre ? Oui, sans l’ombre d’un doute ! Un débat apaisé permet de l’établir clairement.


Pur 2017, d’après Adolph Menzel (1815-1905), Concert de flute de Frederic le Grand à Sanssouci (1852)

Un texte à ce propos dans une publication du CAUE 13

De la procrastination

Intervention de Pascal Urbain, vendredi 1er septembre de 14h00 à 14h30 à la Friche de la Belle de Mai.


Michel Ange (1475-1564), David 1501-1504

Faire un projet, c’est résister à l’envie de se jeter dans la bataille, c’est suspendre son geste. À force de dire que tout va de plus en plus vite (ce qui est faux), qu’il faut être sur la brèche (ce qui est vain), en en vient à oublier que l’architecture pétrifie le geste suspendu de l’architecte.

Dans le cadre du séminaire thématique de l’ENSA-Marseille « Spatium – L’Architecture comme laps de temps », qui se tiendra le jeudi 31 aout de 14h00 à 18h00, à l’ENSA-Marseille (184 avenue de Luminy, 13009 Marseille) et le vendredi 1er septembre de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 à la Friche de la Belle de Mai (salle Seita, 41 rue Jobin, 13003 Marseille).

Voir le portfolio sur la procrastination

Retour à Roissy


Aéroport de Roissy, Pur, 23 juillet 2017

Pour que vivent la France et l’art en pots.